Analyse transculturelle de la performance des berceuses

Analyse transculturelle de la performance des berceuses

Cette recherche vise à combler une lacune en matière de données comparatives de nature transculturelle quant à l’analyse du comportement mère/enfant à travers le chant. Le chant dirigé vers les enfants se distingue par une exécution systématiquement différente de la performance habituelle. Il est plus lent, plus aigu et possède une plus grande qualité émotionnelle vocale en présence de l’enfant qu’en son absence (Trainor, Clark, Huntley, & Adams, 1997). Plusieurs recherches anthropologiques fournissent des analyses sociologiques et contextuelles propres aux berceuses issues de cultures données (Unyk, Trehub, Trainor et Schellenberg : 1992). La psychologie de la musique s’est récemment penchée sur l’analyse timbrique et dynamique de ce type de chant dans un contexte culturel occidental (Nakata et Trehub : 2004). Les expériences issues de la neuropsychologie ont cherché à préciser les conséquences du chant maternel sur les nouveaux-nés et à cerner ce qui distingue la berceuse des autres chants (Shenfield, Trehub, & Nakata, 2003). Les quelques prémices expérimentales menées pour savoir ce que l’auditeur pouvait identifier des similitudes transculturelles entre des berceuses de diverses origines culturelles l’ont été auprès d’auditeurs occidentaux (cf. projet I. Peretz 2007-2009 dans la cadre du Brams « Reconnaissance du chant dirigé vers les enfants »). Mais, aucune étude n’a envisagé une analyse comparative transculturelle systématique reposant sur les critères intrinsèques à la musique.

Les paramètres qui sont étudiés à travers cette recherche sont relatifs aux modalités d’interprétation – contours mélodiques ou rythmiques, tempi, timbre de la voix, dynamiques, comportement scalaire (échelles-gammes-modes) et intonatif, gestion de la respiration, articulation des paroles etc…. Ils sont aussi nécessairement associés à une intention maternelle et à un principe d’attente/réaction. L’étude se déroule sur le territoire québécois auprès de mères issues de l’immigration récente ou encore dans diverses régions du monde (Afrique subsaharienne, Asie). Les enfants sont au stade pré-linguistique.

Ce projet vise à développer un appareil méthodologique spécifique tout en prolongeant les études qui portent sur la musique et l’émotion.

  • Terrains


  • Nouvelle publication


  • Équipe