Étude comparative de la musique des populations pygmées du Nord-Congo

Étude comparative de la musique des populations pygmées du Nord-Congo

Les Pygmées

Les Pygmées sont des chasseurs-cueilleurs qui vivent pour la plupart dans la forêt tropicale humide et dense de l’Afrique centrale. Il est très justement dit que les nombreux groupes pygmées que l’on y rencontre sont loin de constituer une population homogène. Les principales questions qui préoccupent plusieurs disciplines des sciences humaines concernent non seulement leur histoire migratoire, mais surtout l’énigme posée par leur vague « air de famille ».

La recherche

Ce travail de recherche s’inscrit dans la continuité d’un programme qui a débuté en 2005. A travers l’étude comparative du patrimoine musicale de cinq communautés situées dans le nord-Congo (Baluma, Mbenzélé, Bangombé, Mikaya, Aka), la finalité de notre travail est d’apporter des éléments de preuve quant au substrat musical qui leur est présupposé commun et d’émettre des hypothèses fondées sur leur histoire. Il s’agit, au-delà de la musique, de comprendre qui sont « les pygmées » mais aussi de définir leur situation socio-culturelle réelle, au-delà des mythes qui fondent leur réputation. Par ailleurs, ces populations, très fragilisées, sont probablement vouées à disparaître ou à être acculturées à d’autres plus puissantes, d’où l’importance d’un travail urgent de documentation.

La recherche se fonde sur une approche catégorielle et comparative des patrimoines musicaux qui s’attache à l’analyse des formes musicales, de leur mode de regroupement sous forme de répertoires, et de leur articulation avec la vie socio-religieuse des communautés. La musique est définie à travers l’analyse des savoir-faire (conception, exécution, réception, transmission…), la mise au jour des modèles mentaux qui président à son exécution et le système de renvoie aux significations symboliques qu’elle engendre.

Ce travail permet : a) de progresser sur les questions telles la circulation des patrimoines ; b) de montrer comment l’étude de la musique peut permettre de répondre à une question relevant de l’histoire des communautés ; c) de réactualiser les informations sur des communautés qui font l’objet de beaucoup de supputations et dont les conditions d’existence durant les dernières décennies ont largement bouleversé le mode de vie et les modalités de transmission des savoirs.

  • Terrains


  • Nouvelle publication


  • Équipe