Carte du monde Amérique centrale Asie centrale Bali Géorgie Indonésie centrale Irlande du Nord-Ouest Moyen-Orient Nord-Bali Nord-Cameroun Nord-Congo Pouille, Italie République démocratique du Congo Roumanie Tanzanie

Nord-Congo : Étude comparative de la musique des populations pygmées



Sur le territoire du Nord du Congo vivent des populations à la croisée des traditions culturelles de la Centrafrique, du Cameroun, et de la RDC. Il s’agit donc d’une région très riche faisant l’objet de mouvements de populations et de métissages divers.

Vivent sur ce territoire des populations bantoues et pygmées qui font l’objet de plusieurs projets d’études. L’un, qui a débuté en 2005, concerne une étude comparative des patrimoines musicaux des divers groupes pygmées que l’on y rencontre. Ce dernier recouvre des polyphonies particulièrement connues pour leur contrepoint enchevêtré et la technique vocale de Yodel utilisée par les chanteurs. La principale problématique de cette étude comparative concerne non seulement l’histoire migratoire de ces populations et les relations que ces dernières ont entretenues et entretiennent encore, entre elles ou avec les populations bantoues ou oubanguiennes qui les entourent, mais surtout l’énigme posée par leur vague « air de famille ».

Deux autres projets ont trait aux relations entre musique et émotion et, entre autres, par ce biais, à la performance des berceuses et à la façon dont les mères communiquent et transmettent le patrimoine aux nouvelles générations.

A travers ces sujets d’études sont particulièrement traités les phénomènes catégoriels, les savoir-faire et leur transmission, les modalités de circulation et de contacts.

A ceux-ci, se joint un projet plus récent, apparu dans la continuité du projet ayant vu le jour en 2005. Il consiste à mener une étude sur la situation socio-culturelle et économique actuelle des populations pygmées eu égard aux nombreux bouleversements que leurs traditions et conditions d’existence ont fait l’objet ces dernières décennies. Il s’agit en effet d’étudier des populations fragilisées depuis longtemps par leur situation de transition. Concrètement, l’étude porte sur une évaluation de l’importance et de la distribution des populations semi nomades, la documentation des différents contextes dans lesquels elles vivent, l’état des lieux de leur patrimoine culturel, principalement musical. Cet axe contribue notamment à l’avancement des connaissances sur la diversité des cultures et la biodiversité.

 

Galerie vidéo

Galerie de photos