Laboratoire de musicologie comparée et anthropologie de la musique

Accueil

Atelier : « Les critères esthétiques dans les musiques du monde »

31 mars 2011, Faculté de musique, UdeM
Informations complètes

Philippe Auzel

Philippe AuzelCoordonnateur du centre sur la Biodiversité du Québec à l’Université McGill, département de biologie depuis fin 2009.

Consultant en aménagement et en en gestion des ressources naturelles jusqu’en 2009, il détient une expérience professionnelle de plus de vingt ans en Afrique subsaharienne. Il termine actuellement une thèse portant sur l’impact des sites forestiers industriels en Afrique centrale à l’université de Liège. Ses recherches portent sur sur l’environnement socio-culturel des populations d’Afrique centrale et sur l’évolution du rapport que ces groupes humains entretiennent.

Il contribuera au projet d’études portant sur les populations pygmées d’Afrique centrale, et sur l’axe problématique relatif à la biodiversité et la diversité des cultures.

Courriel : philippe.auzel * mcgill.ca

Ons Barnat

Ons BarnatDoctorant en ethnomusicologie à l’Université de Montréal sous la direction de Nathalie Fernando et Denis-Constant Martin, Saint-Denis.

Son sujet de thèse porte sur la paranda garifuna en Amérique centrale : de sa redécouverte à son internationalisation grâce au studio d’enregistrement. Son terrain de recherche investit dons le studio d’enregistrement comme laboratoire de création de traditions contemporaines de musiques populaires. Son intérêt porte donc sur les critères esthétiques qui prévalent à la composition et dans la réception de ces musiques. Cela implique également les phénomènes de catégorisation et de circulation et transmission des patrimoines musicaux.

Courriel : obarnat * gmail.com

Steven Brown

Steven BrownProfesseur en neurosciences au département de psychologie de l’Université McMaster à Hamilton, ON, Canada.

Ses projets concernent l’analyse de l’origine neuronale des processus de communication humaine, relatifs à la parole, la musique, le geste, la danse et l’émotion avec une focalisation sur la production, la générativité et la créativité.

Il étudie le potentiel de la musique à servir de marqueur dans l’étude des mouvements migratoires, notamment des populations aborigènes de Taiwan.

Courriel : stebro * mcmaster.ca

En savoir +

Roxane Campeau

Roxane CampeauÉtudiante à la maîtrise individualisée à l’Université de Montréal, sous la direction de Michel Seymour.

Après trois années d’études de la méthode de Rythmique Jaques-Dalcroze à Genève, elle revient au Québec pour y poursuivre des études sur la musique et le comportement humain. Son sujet de maîtrise aborde l’étude des théories sur les origines de la musique et les origines du langage. Ses intérêts sont transdisciplinaires ; par son sujet de recherche, elle souhaite manifester un regard épistémologique critique.

Au sein du laboratoire, ses intérêts vont aux problématiques transversales, surtout à la question des universaux.

Courriel : roxane.campeau * gmail.com

Marc Chemillier

Marc ChemillierDirecteur d’études à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales) en Ethnomusicologie, et mathématicien.

Après des études de mathématiques, musique, et informatique musicale, il effectue des recherches en ethnomusiclologie sur le répertoire des harpistes Nzakara de République centrafricaine, sur les mathématiques de la divination malgache et la musique des cultes de possession, et collabore avec l’IRCAM à des recherches sur l’improvisation en jazz et à sa simulation informatique.

Il s’impliquera dans les projets portant sur l’esthétique musicale et toutes les problématiques concernant les phénomènes de catégorisation et le développement de l’appareil méthodologique et analytique.

Courriel : chemilli * ehess.fr

En savoir +

Anne Damon-Guillot

Anne Damon-GuillotMaître de Conférences en Ethnomusicologie/Musicologie, CIEREC, Université Jean Monnet-Saint-Etienne, France.

Ses recherches portent sur la musique liturgique de l’Eglise orthodoxe unifiée d’Ethiopie, d’un point de vue synchronique, axé sur la systématique musicale, et d’un point de vue diachronique, à partir de l’étude des textes missionnaires de l’époque moderne. Elle s’intéresse également à la musique liturgique de l’Eglise apostolique d’Arménie en diaspora.

Son travail rejoint les axes « histoire, circulation et contacts », « savoir-faire et transmission » ainsi que les réflexions menées autour de l’émotion au sein du laboratoire.

Courriel : anne.damon * univ-st-etienne.fr

Jean During

Jean DuringDirecteur de recherche au Centre national de Recherche Scientifique (Paris).

Spécialiste des cultures du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages sur les musiques de cette aire, en particulier dans ses rapports avec la société, la pensée et la mystique musulmanes. Depuis une douzaine d’année, sont champ de prédilection est l’Asie centrale où il a passé plusieurs années, étudiant les traditions musicales des Ouzbeks, des Tadjiks, des Uygurs, des Qaraqalpaks et des Kirghiz.

Il s’impliquera particulièrement dans le projet relié à l’esthétique. Les problématiques qui l’intéressent également sont liées à la catégorisation, l’histoire, la circulation et les contacts, l’étude des savoir-faire et de la transmission des patrimoines musicaux.

Courriel : duringj * yahoo.com

En savoir +

Jean Duval

Jean DuvalDoctorant en ethnomusicologie à l’Université de Montréal sous la direction de Nathalie Fernando et Monique Desroches.

Son sujet de thèse porte sur les « tounes croches » dans la musique traditionnelle du Québec. Il s’intéresse à l’analyse musicale des tounes croches, aux processus en jeu dans le développement et la transmission de ce répertoire par les musiciens traditionnels et aux enjeux identitaires et esthétiques qui les concernent. Boursier du FQRSC, il est aussi un musicien et un compositeur bien connu dans les milieux de musiques traditionnelles québécoise et irlandaise.

Il contribuera au projet sur l’esthétique musicale.

Courriel : bioaction * sympatico.ca

Nathalie Fernando

Nathalie FernandoDirectrice du MCAM, titulaire de la CRC en Ethnomusicologie, professeur agrégée à la Faculté de musique et à la Faculté des arts et des sciences (département d’anthropologie), Université de Montréal.

Africaniste, elle prendra en charge le projet d’étude sur les polyphonies pygmées puis, en collaboration avec Jean-Jacques Nattiez, le projet relié à l’esthétique et en collaboration avec Nathalie Gosselin, les projets relatifs à la musique et l’émotion et la performance des berceuses. Elle contribuera à l’ensemble des problématiques traitées au sein du laboratoire, plus particulièrement celles relatives à la biodiversité et de la diversité des cultures, en collaboration avec Philippe Auzel.

Courriel : nathalie.fernando * umontreal.ca

En savoir +